En 2012, l’activité globale déclarée dans le secteur des services à la personne se tasse à nouveau (-1,1 %) après un premier recul en 2011 (-1,3 %). Cette baisse résulte du repli du volume d’heures rémunérées par des particuliers employeurs (-2,5 %). L’activité des organismes prestataires poursuit en revanche sa hausse, mais à un rythme ralenti (+1,2 % après +2,9 % en 2011).

 

La baisse du nombre de salariés des particuliers employeurs se confirme (-1,4 %) avec 1,02 million au 2e trimestre 2012. Les effectifs des organismes prestataires continuent quant à eux de croître (+2 %), pour atteindre 427 000 intervenants au 2e trimestre 2012.

 

Au sein des organismes prestataires, la hausse de l’activité et de l’emploi est portée par les entreprises privées. Leur nombre d’heures d’intervention à domicile croît à nouveau vivement en 2012 (+13 %) et leurs effectifs sont en hausse de 16 %. À l’inverse, l’activité et l’emploi des associations prestataires continuent de décroître.

 

Les services à la personne en 2012.

Au 31 décembre 2013, selon l'ANESM, 6 956 établissements et services sociaux et médico‐sociaux se sont engagés dans le processus d'évaluation externe (parmi eux, 4 946 ESSMS ont finalisé leur évaluation externe). Ils représentent 28.37% des ESSMS devant transmettre les résultats d’une évaluation externe d’ici le 3 janvier 2015. Dans son dernier bilan, l'ANESM analyse le nombre de missions d'évaluation externe par secteur d'activité, par catégorie d'ESSMS, le cout moyen des missions d'évaluation externe , la durée moyenne des missions...

 

Télécharger la note d'information de l'ANESM

 

 

L'ANESM vient de publier un guide qui a pour objet d'aider les établissements et services sociaux ou médico-sociaux à mettre en oeuvre leur évaluation externe. Le choix a été fait de centrer le document sur la première partie du processus, qui conduit au choix du prestataire pour réaliser l'évaluation externe.

 

                stock-photo-18704413-people-search

Ce guide s'adresse tout particulièrement aux établissements et services isolés ou avec un faible nombre d'ETP, qui eprouvent des difficultés à s'engager dans la démarche d'évaluation externe , alors que l'échéance de réalisation des rapports d'évaluation est le 3 janvier 2015.

 

Télécharger le guide d'aide à la contractualisation

 

 

L'IGF et l’IGAS viennent de publier leur rapport consacré à l’offre, aux besoins et aux modalités de financement des établissements et services pour personnes handicapées.

La mission recommande notamment de privilégier une démarche de redéploiement de l’offre sanitaire vers le secteur médico-social.

 

Elle recommande  de généraliser un financement en dotation globale des ESMS et d’améliorer le contrôle de la ressource allouée par des indicateurs homogènes, et préconise par ailleurs la logique d’un financeur unique.

 

Etablissements et services pour personnes handicapées: offre et besoins, modalités de financement.