Entretenir les locaux des établissements sanitaires et ESMS
Publication : jeudi 4 janvier 2018

Améliorer la qualité de l'entretien des locaux

Le CPIAS (Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins) de la Nouvelle Aquitaine vient de publier des recommandations concernant l'entretien des locaux.

Pour mémoire, les principales missions des CPIAS concernent le déploiement des politiques de prévention des infections associées aux soins. Ils constituent des centres d'expertise au service des établissements et professionnel.

Ces nouvelles recommandations viennent remplacer celles qui avaient été publiées en 2005. Elles ciblent plus particulièrement les établissements médico-sociaux et sanitaires. Elles ont été élaborées sous l’égide du CClin Sud Ouest, et paraissent sous la double signature du CPIAS Occitanie et du CPIAS Nouvelle Aquitaine.

Réduire les réservoirs environnementaux

L’intérêt de cette nouvelle version des recommandations est qu’elle prend en compte les nouvelles techniques qui permettent de moins recourir aux détergents et détergents/désinfectants, telles que la méthode vapeur, ou le concept microfibre/eau.

Ces nouvelles méthodes permettent en effet de protéger le personnel et les usagers, et de mieux respecter l’environnement.

L’entretien des locaux s'inscrit dans l’hygiène générale des établissements sanitaires et médico-sociaux. Il participe à la prévention du risque infectieux en milieu de soins, appuyant ainsi les autres mesures que sont les précautions standards et la maitrise du risque lié au actes invasifs.

En réduisant les réservoirs environnementaux, l’entretien des locaux limite les transmissions croisées.

Trois dimensions sont à prendre en compte dans l’hygiène des locaux : la propreté visuelle, la maitrise de la contamination des locaux et surfaces, et la maitrise de la contamination microbiologique des surfaces en zone à empoussièrement maitrisé.

Ces recommandations insistent sur l’importance de la politique institutionnelle concernant le bionettoyage, et la nécessaire valorisation de cette fonction en interne.

Les auteurs préconisent par ailleurs:

  • de désigner un responsable de l’hygiène des locaux,
  • de définir la politique d’hygiène en fonction du niveau de risque,
  • d’élaborer des fiches techniques,
  • de mettre à jour les compétences des professionnels régulièrement,
  • d’adapter les locaux et équipements de nettoyage,
  • et enfin d’évaluer les prestations mises en oeuvre.

Un guide pratique

CPIAS Entretien des locaux

On trouvera dans ce guide un premier volet sur la classification des locaux, en 4 zones pour les établissements de santé, et 2 zones pour les établissements médico-sociaux.

Un second volet concerne les locaux de ménage, de nettoyage et stockage. Il porte notamment sur l'équipement du local, sur la centrale de dilution des produits, …

Le chapitre suivant s’intéresse au matériel pour l’entretien des locaux (lavettes et carrés d’essuyage, balais, bandeaux de lavage, chariot de ménage ou d’entretien).

Le guide traitre ensuite des différents produits pouvant être utilisés (détergent, désinfectant, détergent-désinfectant, et détergent détartrant désinfectant).

Après cette présentation des différents produits, sont explicités les critères de choix et d’utilisation des produits, en envisageant l’impact environnemental, sanitaire et celui lié aux risques professionnels. Le cas particulier de lutte contre le clostridium difficile est détaillé.

Les auteurs reviennent également sur les mesures de protection des personnels et la nécessaire hygiène des mains.

Les différentes méthodes et techniques d’entretien sont décrites, qu’il s’agisse de la chronologie des étapes, des techniques de dépoussiérage, de lavage des sols, d’entretien des sanitaires et wc, du traitement des sols.

La méthode par la vapeur est explicitée, de même que la conduite à tenir en cas de souillures par du sang ou des liquides biologiques.

Les recommandations reviennent ensuite sur la périodicité des opérations de nettoyage, en fonction du type de zone.

La mise en oeuvre d'une démarche qualité concernant l'entretien des locaux est également abordée. Ainsi, l’évaluation de la qualité de l’entretien des locaux fait l’objet d’un volet à part entière, qu’il s’agisse de l’évaluation de la propreté visuelle, de celle de la qualité microbiologique et de la mise en œuvre des procédures.

Différents outils figurent en annexe de ce guide : fiche de traçabilité des opérations d’entretien, grille d’évaluation de l’entretien, grille d’audit…

 

Pour en savoir plus : Entretien des locaux dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux