Guide sur la sécurisation du circuit du médicament
Publication : mardi 31 octobre 2017

Circuit du médicament en EHPAD

Une nouvelle version des recommandations de l’ARS Rhône Alpes Auvergne concernant la sécurisation du circuit du médicament en EHPAD vient d’être rendue publique. La première version de ce guide a été publiée initialement en 2012 et est réactualisée tous les 2 ans.

Outre le détail des différentes mesures permettant l’identification et la prévention des erreurs médicamenteuses, on trouvera dans ce guide des grilles d’auto-évaluation.

Cet ouvrage vient compléter le guide de la prise en charge médicamenteuse des résidents en EHPAD de l’ANAP et celui concernant la préparation des doses à administrer (PDA) en établissement médico-social de l’ARS PACA.

Une iatrogénie médicamenteuse importante chez les sujets âgés

Le vieillissement, dans des conditions normales, modifie chez le sujet âgé, l’absorption, la distribution et l’élimination des principes actifs des médicaments.

Cela explique ainsi que les effets indésirables médicamenteux soient deux fois plus fréquents après 65 ans. D’autres facteurs peuvent venir aggraver ces effets : polymédication, polypathologie, dénutrition, ....

On estime que 10 % des hospitalisations des sujets âgées s’expliquent par la iatrogénie médicamenteuse, ce taux passant à 20 % chez les plus de 80 ans.

Pour autant, une bonne partie de ces effets indésirables sont prévisibles et évitables.

La iatrogénie médicamenteuse recouvre les événements non évitables liés au produit ou au patient, et également les événements évitables correspondant aux erreurs médicamenteuses.

Selon les études, les erreurs médicamenteuses concernent la prescription dans 37 à 56 % des cas, la dispensation dans 4 à 22% des cas, et l’administration dans 23 à 34 % des cas.

Sécuriser le circuit du médicament apparaît ainsi primordial en EHPAD, d’autant que le circuit du médicament implique une multitude d’intervenants (médecins, pharmaciens, IDE, AS, …).

La démarche de sécurisation du circuit du médicament doit permettre d’associer les différents professionnels concernés. Elle passe par une analyse de l’existant, permettant d’élaborer et mettre en œuvre un plan d’amélioration.

Un guide pratique

ARS Rhône Alpes Auvergne Circuit medicament

Ce document proposé par l’ARS Rhône Alpes Auvergne s’adresse en priorité aux EHPAD ne disposant pas de PUI (pharmacie à usage intérieure).

Le guide ne concerne pas la qualité de la prescription chez les sujets âgés qui peut être évaluée au travers des référentiels de bonnes pratiques gériatriques.

Les grandes étapes du circuit du médicament sont décrites, le guide comprenant un rappel des différentes exigences réglementaires et proposant différentes recommandations pratiques.

La mise à disposition de grilles d’auto évaluation en format Excel en facilite l’utilisation.

Ce guide comprend ainsi un premier volet concernant la prescription.

Il rappelle qui prescrit, l’importance de prendre en compte les bonnes pratiques gériatriques, les exigences qui doivent être respectées, et les modalités d’élaboration de la liste des médicaments utilisés préférentiellement dans l’EHPAD.

Un autre volet concerne la fourniture, la dispensation et la détention des médicaments.

Sont ainsi rappelés les principes de dispensation, les engagements du pharmacien délivrant les médicaments dans le cadre d’une convention avec l’EHPAD.

La forme des médicaments délivrés par la pharmacie, les modalités de livraison, de détention des médicaments au sein de l’EHPAD sont également explicitées.

Le guide revient aussi sur les missions du pharmacien référent.

Les bonnes pratiques de préparation des médicaments ainsi que de distribution, administration et aide à la prise sont indiquées.

L’importance de l’enregistrement de l’administration ou de l‘aide à la prise est rappelée. C’est le cas également de l’objectif de la surveillance thérapeutique.

Le guide de l’ARS indique également les obligations concernant la pharmaco-vigilance, notamment les aspects concernant la déclaration.

Le dernier volet de cet ouvrage s‘intéresse à la gestion de la qualité, aux documents à mettre en place, et aux dispositions de prévention et de gestion des risques et des événements indésirables concernant la prise en charge médicamenteuse.

Les grilles d’autoévaluation disponibles à la fin du guide portent sur l’ensemble des points précédents.

 

 Pour en savoir plus : guide pratique pour sécuriser le circuit du médicament en EHPAD