Qaulité de vie au travail
Publication : vendredi 15 septembre 2017

Construction des démarches qualité de vie au travail

Le système de santé connaît des mutations importantes, qui viennent réinterroger l’organisation du travail.

On peut citer les les réorganisations territoriales (groupements hospitaliers de territoire, fusion d’établissements, structuration de l’offre selon le parcours du patient/usager, …), les changements des modes de financement, la transformation des modes de gouvernance, …..

Au regard de ces bouleversements, il s’agit de s’adapter à ces évolutions, en faisant entrer la qualité de vie au travail au plus près des équipes.

Pour ce faire, et afin de favoriser ces adaptations, la Haute Autorité de Santé vient de publier un guide sur la qualité de vie au travail.

Ce document vise plus particulièrement les professionnels des établissements sanitaires, sociaux et médico sociaux, à même de s’investir dans le domaine de la qualité de vie au travail (direction, cadres, salariés, représentants du personnel).

Le guide développé par la HAS ne propose pas de méthodologie clé en mai, la démarche conduite devant s’appuyer sur les spécificités locales. Il donne en revanche un certain nombre de points de repères.

La qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail (QVT) correspond aux actions permettant de concilier la performance globale des établissements sanitaires, sociaux et médico sociaux, et l'amélioration des conditions de travail.

La QVT correspond à la fois au résultat recherché et à la démarche pour l’atteindre.

Elle sollicite l’ensemble des professionnels pour analyser l’organisation de leur travail, et identifier les pistes d’amélioration. Elle s’articule en particulier avec les démarches d’amélioration de la qualité des soins.

Le cheminement des équipes apparaît au moins aussi important que les thématiques traitées, permettant de les mobiliser sur leurs conditions de travail.

La mise en place d’une culture de la qualité de vie au travail implique un fort engagement de la direction, et une évolution de la culture managériale.

Autre facteur de succès, la nécessité de décloisonner les acteurs et de favoriser la pluri-professionnalité.

La démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail s’appuie sur un état des lieux partagé et sur des principes de test, évaluation et décision.

Il s’agit ainsi d’expérimenter de nouvelles organisations,d'identifier des critères d’appréciation, et de décider en fonction des résultats de l’évaluation, de la pérennisation ou non de ces nouvelles organisations.

Loin d’être antinomiques, les pratiques visant à l’amélioration de la qualité de vie au travail doivent aussi s’articuler avec celles concernant la qualité des soins et la sécurité des patients.

On peut d’ailleurs rappeler que cette démarche doit être prise en compte dans le compte qualité en vue de la certification des établissements de santé.

De nombreux acteurs sont impliqués dans la promotion de la qualité de vie au travail : Ministère des Solidarité et de la Santé, HAS, syndicats, directions d’établissements, usagers,…

Un guide et des outils pratiques

HAS Construction demarche QVT

Depuis 2015, la HAS, avec l’appui de la DGOS et du réseau ANACT/ARACT, pilote une expérimentation auprès d’établissements sanitaires et médico-sociaux (15 régions et 189 établissements sont concernés).

Cette expérimentation leur permet de mettre en œuvre une démarche qualité de vie au travail et de développer les méthodologies correspondantes.

Le document publié par la HAS résulte de cette expérimentation, et est également issu de différents séminaires, et de groupes de travail associant ARS et ARACT.

Le cheminement de la réflexion proposé au travers de ce document permet une meilleure appréhension de ce qu’est la qualité de vie au travail, et montre l’intérêt collectif et individuel de s’investir dans ce type de démarche, et décrit les modalités de construction de cet investissement collectif en cohérence avec les enjeux (qualité des soins, performance, réorganisations, …).

La publication de la HAS comprend tout d'abord un guide sur la qualité de vie au travail, au service de la qualité des soins.

Outre une définition de la qualité de vie au travail, on pourra retenir que ce guide explicite pourquoi tous les acteurs sont concernés par la qualité de vie au travail.

Il rappelle que l’état des lieux doit être réalisé au regard de l’activité, et que la démarche s’appuie sur des phases de test, évaluation et décision.

Il revient également sur l’articulation entre QVT, sécurité des patients, management de la qualité et gestion des risques.

La HAS propose également des outils complémentaires permettant de :

  • Etablir un état des lieux sur la QVT (contenu du travail, santé au travail, performance et management, employabilité et développement professionnel, relations de travail et climat social, égalité des chances)
  • Evaluer la pertinence des espaces de discussion (fonctionnement, effets, bilan).
  • Expliciter la méthodologie de réalisation d’un état des lieux QVT à partir de reportages photos.

 

Pour en savoir plus : Construire une démarche qualité de vie au travail