SAAD
Publication : dimanche 11 septembre 2016

Modernisation et professionnalisation des services d’aide à domicile

Début aout 2016, la Métropole de Lyon a signé une convention avec la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’autonomie).

Il s’agit, au travers de celle-ci, de conduire et développer les actions qui permettront de moderniser et professionnaliser le secteur des services d’aide à domicile, et d’améliorer ainsi pour les personnes en perte d’autonomie, la qualité de la prise en charge. Cette convention a été signée alors que vient d'être publié à destination des départements le guide des bonnes pratiques sur l'aide à domicile aux personnes âgées.

La CNSA a signé de nombreuses conventions de ce type, le caractère innovant provenant du fait qu’elle est signée avec une Métropole et non un Département.

 

192 SAAD sur le territoire métropolitain

Créée en 2015 (mise en application de la loi MAPTAM du 27 janvier 2014 sur la modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles) et résultant de la scission du département du Rhône, la Métropole de Lyon inscrit son action en continuité du schéma départemental 2009-2013 dédié aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap.

Rappelons que la Métropole de Lyon comprend 59 communes et assure les compétences sociales du département du Rhône sur celles-ci (actions concernant la protection de l’enfance, l’insertion, les actions en faveur des personnes âgées ou en situation de handicap, PMI,…).

Selon les données INSEE, la Métropole compte 1 310 082 habitants, et on peut noter que parmi ceux-ci, 264 279, soit plus de 20 % ont plus de 60 ans.La population des plus de 75 ans représente même 74 611 habitants.

personne agee

Sur ce territoire, l’espérance de vie (80,8 ans pour les hommes, et 86,4 pour les femmes), est sensiblement supérieure à la moyenne nationale. Ces personnes souhaitent vivre le plus longtemps possible à domicile.

On compte sur le territoire de la Métropole 15 584 bénéficiaires de l’APA, et 2 944 allocataires de la PCH. C’est ainsi que sont versées chaque mois plus de 389 000 heures d’intervention en APA et 287 000 en PCH.

Le territoire de la Métropole compte à ce jour 192 SAAD (services d’aide et d’accompagnement à domicile).

Parmi ceux-ci, on compte 29 services autorisés par le Conseil Général du Rhône, et 163 services agréés par l’Etat.

La part des structures privées est la plus importante (122 services), devant les services associatifs (57), et publics (13) et 1 groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS).

Malgré des améliorations constantes, ce secteur de l’aide à domicile est en tension : nouveaux publics, contexte économique, difficultés financières, organisationnelles,…

 

Une modernisation du secteur de l'aide à domicile portant sur 6 axes

Conclue pour les années 2016 et 2017, cette convention comprend ainsi 6 thématiques de modernisation, visant à l’amélioration de la prise en charge, la facilitation de l’accès aux métiers de l’aide à domicile, au soutien de l’accueil familial, et l’accompagnement des proches aidants.

La modernisation portée par cette convention porte notamment sur :
- La structuration de l’offre ( réalisation d’un diagnostic des besoins des personnes âgées et en situation de handicap et de l’offre actuellement proposée par les SAAD du territoire métropolitain),

- La gestion des services, avec une généralisation de la télégestion, le soutien et l’accompagnement des structures en difficulté et l’appui aux projets de mutualisation.

- L’accès aux métiers de l’aide à domicile et à la professionnalisation. Il s’agit ainsi de favoriser l’emploi durable de personnes en insertion dans le secteur de l’aide à domicile, et de proposer des séances d’analyse de la pratique pour les intervenants à domicile, couplées à une proposition d’écoute téléphonique.

- L’accompagnement et le développement de l’accueil familial, au travers de la réalisation de formations, initiale et continue, ainsi que l’animation de groupes de paroles pour les accueillants familiaux, et au travers de la mise à disposition de locaux pour l’organisation de relais assistants de vie intervenant chez des particuliers employeurs.

- L’aide et l’accompagnement des proches aidants, avec un diagnostic de l’offre existante en matière d’aide aux aidants sur le territoire métropolitain et des actions de soutiens psychologiques pour les aidants.

- Le pilotage, le suivi et l’animation de la convention (le budget lié au pilotage de la convention représentant un équivalent temps plein au sein des services métropolitains).

Le coût global des actions prévues est de 801 500 euros, répartis à part égale sur les deux années, et dont le financement est assuré à hauteur de plus de la moitié par la CNSA.

Pour en savoir plus: La CNSA et le Grand Lyon Métropole signent une convention sur l'aide à domicile