Publication : lundi 4 avril 2016

Évaluation interne dans le secteur de l’inclusion sociale

Après celle relative à la prise en compte de la santé physique et psychique en CHRS, l’ANESM vient de publier une nouvelle recommandation à destination des établissements et services relevant du secteur de l’inclusion sociale, pour permettre à chacune de ces structures de réaliser son évaluation interne.

Cette recommandation s’adresse ainsi tout particulièrement aux CHRS (Centres d’hébergement et de réinsertion sociale), CADA (Centres d’accueil pour les demandeurs d’asile), ou CHU autorisés (Centres d’hébergement d’Urgence).

Cette recommandation de bonne pratique professionnelle rappelle les objectifs de l’évaluation interne des ESMS, et facilite le questionnement évaluatif sur les prestations proposées.

 

15 fiches rappellent les repères méthodologiques de l'évaluation interne

Anesm Evaluation interne inclusion sociale

Cette nouvelle publication comprend différents documents. Le premier comprend des fiches méthodologiques et une synthèse des axes d’évaluation.

Les fiches méthodologiques présentent la démarche d’évaluation interne, et son articulation avec les autres obligations réglementaires.

La méthodologie de la démarche est ainsi détaillée : planification, instances de l’évaluation, identification des priorités d’évaluation, implication des différentes parties prenantes et association des personnes accueillies.

Les aspects juridiques relatifs à la confidentialité, au secret professionnels et à la protection des données personnelles sont également rappelées.

D’autres fiches concernent la caractérisation des personnes accueillies et la mobilisation des différentes sources d’information.

Les fiches suivantes concernent l’utilisation des recommandations de bonnes pratiques professionnelles dans la démarche d’évaluation, et l’utilisation d’un référentiel. Enfin, les modalités d’élaboration et de suivi du plan d’amélioration et la communication des résultats sont explicitées.

 

Quatre fascicules complémentaires

Quatre fascicules détaillent les quatre axes d’évaluation, qui s'appuient sur l’accompagnement des personnes.

Sans ordre de priorité, ils seront traités en fonction de l’avancée de la démarche.Ces différents outils vont notamment permettre de recueillir la perception des personnes accompagnées.

L’axe 1 concerne la promotion de l’autonomie et de l’insertion sociale. Cet axe se décline en six thèmes : l’accès et le maintien des droits sociaux et des ressources, l’accès aux soins et la promotion de la santé, l’accès et le maintien dans le logement, l’accès et/ou le maintien dans un parcours professionnel, l’accompagnement et le soutien à la parentalité, l’accès aux pratiques culturelles, sportives et de loisirs.

L’axe 2 s’intéresse à la personnalisation de l’accompagnement et la coordination des interventions.

L’axe 3 questionne l’exercice des droits et libertés des personnes accueillies dans les établissements/ services.

Enfin, l’axe 4 interroge les aspects relatifs à la protection des personnes et la prévention des facteurs de risques.

 

Pour en savoir plus: Évaluation interne : repères pour les établissements et services relevant du secteur de l’inclusion sociale