Publication : jeudi 21 janvier 2016

RBPP sur la santé des mineurs/jeunes majeurs en service de la protection de l’enfance

L’ANESM a publié le 19 janvier 2016 une nouvelle recommandation dans le champ de la protection de l’enfance : « Prendre en compte la santé des mineurs/jeunes majeurs dans le cadre des établissements/services de la protection de l’enfance et/ou mettant en oeuvre des mesures éducatives ».

RBPP santé mineurs protection enfance

Cette RBPP s’adresse en particulier aux foyers de l’enfance, AED, services de placement familial, centres maternels, MECS, AEMO, CER, CEF,… ainsi qu’à leurs partenaires.

Cette nouvelle recommandation de bonnes pratiques professionnelles porte notamment sur l’évaluation des besoins en termes de santé des enfants/jeunes majeurs, la cohérence et la continuité de l’accompagnement médical et/ou des soins, l’information et l’éducation à la santé et l’implication des jeunes et de leurs parents dans ces problématiques, et le partenariat avec les structures sanitaires.

La recommandation précise notamment comment prendre en compte la santé dans le projet d’établissement et les pratiques professionnelles (élaboration d’un volet santé dans le projet de service/établissement, mise en place de procédures relatives à la santé, anticipation des situations d’urgence médicale, développement des partenariats, formation des professionnels…).

La RBPP précise également les modalités de prise en compte de la santé en amont et dès le début du projet d’admission (organisation du recueil des besoins liés à la santé, facilitation de l’organisation des bilans médicaux et dépistage, repérage des troubles, souffrances, altérations de l’état de santé, …).

Elle donne également des pistes sur l'accompagnement à la santé du mineur tout au long de la mesure (volet santé dans le DIPC ou projet personnalisé, implication et mobilisation du mineur et de ses parents, gestion des situations de refus de soins, …).

La recommandation se conclut par des cas pratiques (repérage d’une situation de handicap d’un enfant de 3 ans, arrivée en urgence d’un adolescent, .souffrance psychique d’une enfant confiée….) et des fiches techniques.

 

Pour en savoir plus: Prendre en compte la santé des mineurs/jeunes majeurs dans le cadre des établissements/services de la protection de l’enfance et/ou mettant en oeuvre des mesures éducatives