Publication : lundi 4 janvier 2016

6 000 jeunes adultes en établissements pour enfants handicapés

La DREES vient de publier une étude relative aux jeunes adultes présents dans les établissements pour enfants handicapés.

Amendement Creton étude Drees 2016

L’amendement Creton autorise les jeunes adultes accueillis dans un établissement ou service médico-social pour enfants handicapés à rester dans celui-ci, en attendant qu’ils puissent accéder à une place dans un établissement pour adultes.

Le profil de ces jeunes permet d’identifier les besoins en places dans les établissements pour adultes, et donc des appels à projet qui en découlent.

Au 31 décembre 2010, 5,6 % des usagers des établissements pour enfants handicapés (soit un peu moins de 6 000 jeunes) bénéficiaient de ces dispositifs.

Ces jeunes sont en grande majorité (77 %) accueillis dans des instituts médico-éducatifs (IME), dont ils représentent 7 % du public.

Ils représentent 6% dans les établissements pour déficients moteurs et 13 % dans les établissements pour enfants ou adolescents polyhandicapés (EEP).

71 % des jeunes relevant de l’amendement Creton ont entre 18 et 21 ans. En Corse, Provence – Alpes-Côte d’Azur, Midi-Pyrénées, Picardie et Alsace, ils sont au moins 10 % à avoir 25 ans ou plus.

43 % ont un retard mental moyen ou profond, 16 % un retard mental léger et 14 % un polyhandicap (déficiences mentales et motrices associées).

Les établissements pour polyhandicapés sont particulièrement concernés par le manque de places, à l’origine du recours au dispositif Creton, au contraire de ceux accueillant des jeunes présentant des déficiences psychiques et sensorielles.

Leur autonomie est moindre : 61 % ne savent pas lire, et plus d’un tiers des jeunes relevant de l’amendement Creton courent un risque vital en l’absence d’une aide humaine ou technique constante.

Environ 3 800 jeunes relevant de l’amendement Creton sont sortis, au cours de l’année 2010, des établissements où ils étaient pris en charge. A leur sortie, ils sont accueillis pour un quart d’entre eux en foyer occupationnel ou en foyer de vie.

On note également que plus de 6% sont à domicile sans prise en charge à leur sortie.

 

Pour en savoir plus: Amendement Creton : 6 000 jeunes adultes dans des établissements pour enfants handicapés