Publication : dimanche 6 décembre 2015

Plan national soins palliatifs et accompagnement en fin de vie 2015 - 2018

Le Plan national pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie 2015- 2018 a été présenté le 3 décembre dernier.

Visant à améliorer l’accompagnement en fin de vie, ce plan comprend 4 axes :

- Informer le patient, lui permettre d’être au cœur des décisions qui le concernent

- Former les professionnels, soutenir la recherche et diffuser les connaissances sur les soins palliatifs

- Développer les prises en charge en proximité : favoriser les soins palliatifs à domicile y compris pour les résidents en établissements sociaux et médico-sociaux

- Garantir l’accès aux soins palliatifs pour tous : réduction des inégalités d’accès aux soins palliatifs

 

Plan soins palliatifs 2015 2018

Il doit ainsi permettre de faciliter et renforcer le dépliement de la démarche palliative au domicile, dans les établissements médico-sociaux et dans les unités hospitalières non spécialisées.

Malgré les différents plans mis en place, subsiste toujours une inégalité d’accès aux soins. Le plan s’adresse en premier lieu aux usagers, pour les informer et les impliquer.

Pour ce faire, il est ainsi prévu de créer un Centre National dédié aux soins palliatifs et à la fin de vie, qui permettra de mieux informer les usagers et les professionnels sur la démarche palliative et l’accompagnement en fin de vie.

Des actions de communication seront réalisées sur les directives anticipées, la personne de confiance, le soutien des associations d’usagers et d’aidants, tout comme la poursuite de l’observation des pratiques et des réflexions éthiques.

Le second volet de ce plan prévoit la mise en place de la démarche palliative dans les pratiques professionnelles au travers du développement des compétences, et de la diffusion des bonnes pratiques (programme pluriannuel pour élaborer des recommandations sur les soins palliatifs sous l’égide de la HAS,enseignements théoriques et pratiques, formation de professionnels médicaux spécialisés avec le financement d’un post-internat,  mise en place d’une spécialité de médecine palliative/ médecine de la douleur,…).

Le déploiement des soins palliatifs à domicile par les professionnels constitue un autre volet de ce plan.

Seront ainsi développées les actions des plateformes territoriales d’appui, communautés pluridisciplinaires de santé, … la présence d’infirmières de nuit dans les EHPAD, le développement des soins palliatifs en hospitalisation à domicile, le renforcement de la coordination des intervenants au domicile …permettront aussi de développer les soins palliatifs à domicile et en établissements sociaux et médico-sociaux.

Le dernier volet vise, grâce à des évaluations expertes à domicile, notamment sur demande des usagers, à faciliter le repérage précoce des besoins en termes de soins palliatifs.

Les Agences Régionales de Santé seront également mobilisées au travers de l’élaboration d’un projet spécifique de réponse aux besoins (pouvant comprendre notamment dans les régions sous dotées, l’autorisation et le financement d’unités de soins palliatifs, d’équipes mobiles de soins palliatifs, de lits de soins palliatifs…). Ce projet spécifique régional sera mis en place après la réalisation d’un diagnostic sur chaque territoire.

Le financement de l’ensemble de ce plan représente environ 190 M € sur la période 2016-2018.

 

Pour en savoir plus: plan national pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie (pdf - 370.1 ko)